A cheval dans les steppes

Inexpérimenté nous avons passé quatre jours à cheval à traverser les steppes. Ce fut trois nuits dans trois familles différentes : trois expériences différentes. Le deuxième jour  fut douloureux, long et épuisant. Le troisième nous étions sous la pluie. Mais ce fut une expérience marquante, visuellement époustouflante et humainement épatante. Je vous laisse découvrir ce que j’ai vécu dans cet article !

La veille de notre départ un jeune homme est arrivé avec quatre chevaux à la yourte ou nous dormions déjà depuis une semaine. (Pour en savoir plus sur notre séjours au quotidien d’une famille nomade clique ici)

DSC00599

Le lendemain nous nous sommes réveillé en même temps que lui à 6h30. Il ne nous a pas parlé pas même un signe pour essayer de se faire comprendre on était un peu perdu. On ne savait pas si c’était vraiment notre guide ou un voyageur. A 8h la famille dans la quelle nous étions nous a servis un bol de riz et de mouton, ne sachant pas si on allait manger plus tard on a fini notre bol.

A 9h nous sommes partis. Nous sommes allés jusqu’à un endroit rocheux ou nous avons mangé, les paysages étaient sublimes.

 

 

 

 

On a continué notre route jusqu’à 14h, avec un peu de galop et de rire. Lorsque nous descendions une colline mon cheval c’est arrêté pour brouter de l’herbe. Ma celle a alors glissé vers l’avant et j’ai juste eu le réflexe de dire  » Hiiii problème  » en sautant du cheval. La scelle s’est retrouvé sur la nuque du cheval et mon frère c’est moqué de la phrase que j’ai dis tout le long du trajet.

 

 

 

 

Vers 16h alors que nous nous étions installé dans une yourte d’invité d’autres français nous ont rejoint : M&M.On a bu avec eux et la nouvelle famille ou nous étions un peu de bière au lait. Le couple de français nous a gentiment donnée des pastilles pour purifier l’eau et heureusement car l’eau était jaunâtre ici. Le soir nous avons mangé sans la famille qui nous ont accueilli, ils nous ont servi un bouillon un peu épicé avec des carottes et des pommes de terres. Cette famille est plus riche que celle ou nous étions, manger des légumes est rare.

 

Le soir, on a aidé à rentrer les veaux et les chèvres sous un magnifique couché de soleil.

DSC00686

Le lendemain nous nous sommes réveillé à 9h et on a déjeuné du lait avec du pain et du sucre. A 10h30 nous avons scellé les chevaux mais nous sommes partis qu’à 12h30. Entre temps nous avons observé les guides aider le père de famille à capturer les poulains. C’était impressionnant ils se faisaient tirer par les chevaux.

 

 

 

 

Après une heure de cheval avec M&M et leurs guides nous nous sommes séparé d’eux. Notre guide a eu l’air un peu perdu il comptait sur ses doigts et on a eu a faire demi tours. Cette journée fut la plus dure, nous avions des courbatures et nous avons fait une pause à seulement 16h.

A 18h nous sommes arrivés dans une nouvelle famille très accueillante. Nous avons dormi dans une yourte d’invité.

DSC00702

Mais avant que la nuit ne tombe, on c’est baladé autour de leur yourte pour chercher un point d’eau lorsque nous avons vu un homme prendre une chèvre sur sa moto on l’a donc suivit. On c’est approché d’eux alors qu’ils étaient en train de la tuer, ils nous ont interdit de filmer et nous on fait signe de nous éloigner. Lorsque l’animal fut mort ils nous invitèrent à venir boire avec eux, on c’est assis en cercle et on a fait un genre de jeu d’alcool en faisant un pierre feuille ciseaux. Ils servaient du lait de jument avec de la bière dans un bol. J’ai perdu une fois, et j’ai dû finir le bol. Mon frère lui en a bu deux d’un coup et lorsque l’homme en face de lui a perdu il a aussi du boire deux bols ce qui l’a dissuadé de rejouer.

Le troisième jour, nous somme partis à midi et demi sous une pluie fine. Les paysages sous la pluie étaient encore plus beaux, plus féerique et irréel. A 15h on a mangé sous un ranch avec une cuillère pour trois.

 

 

 

 

A 16h30 nous sommes arrivés dans une nouvelle famille. Il y avait deux invités ivres, deux parents et leur enfant : un enfant et une jeune femme. Non loin un vieillard parlait français et nous avons passé une bonne partie de la soirée avec lui. Il avait travaillé pour le ministère des affaires étrangères et était très intéressant. A 19h le père de famille c’est endormis ivre et nous sommes allé dans la yourte de cuisine rejoindre la jeune femme qui préparait à manger pour son frère. Ils s’amusaient ensemble dans une belle complicité, elle lui demanda de nous dire  » I love you » ce qu’il fit timidement. Quand on est allé dormir la grande sœur nous a bordé avec une couverture pour chacun. On a dormi dans la yourte familiale avec tout le monde pour la première fois, pour la dernière nuit.

 

 

 

 

Le dernier jour était arrivé très vite et ce fut celui ou l’on pu admirer les plus beaux paysages. Avancer au trot était douloureux mais être au galop était exaltant. Et lors d’un galop la nourriture est sortie du sac en grand vol mais avec chance les tupperwares ne se sont pas ouvert. Le dernier jour était aussi celui ou nous avions le moins de courbatures notre corps commençait a s’habituer.  La fin de notre trek se conclut par la traversé d’une rivière épaisse avec du courant, mes pieds touchaient l’eau et le cheval marchait en diagonale. C’était comme sortir d’un monde merveilleux pour rejoindre la réalité.

 

 

 

Et pour conclure une vidéo du voyage !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s