Soirée clandestine à Madrid

Si ce n’est pas un titre qui claque ça ? Ça sonne exotique et dangereux, pourtant ça ne l’était vraiment pas, dangereux je veux dire.

Il était tard et on rentrait lorsqu’on a entendu la musique qui sortait d’une fenêtre de sous sol barricadée. De quoi nous intriguer. On s’est penché et on a regardé entre les planches pour voir quel genre de soirée ce déroulait là. On y a vu des gens danser joyeusement et ça nous a plu.

Après avoir fait le tour du bâtiment on trouva l’entrée, il n’y avait pas de queue, rien qui indiquait une soirée publique. Mais une femme fumait à l’entrée, et lorsqu’elle nous aperçu elle nous aborda.

– Vous voulez rentrer ? Demanda-t-elle en espagnol.

On hocha la tête.

-Vous êtes de la police ?

-Non !

-On n’accepte pas les racistes et les homophobes. Vous ne l’êtes pas ?

-Non !

Elle nous laissa rentrer avec un grand sourire. On descendit quelques marches pour rejoindre la fête, en chemin des posters indiquaient comment prendre la fuite en cas de descente. Ce bâtiment était visiblement laissé à l’abandon, excepté pour les nuits folles.

La musique sonnait salsa, il y avait de la sangria à vendre et tous le monde dansais bien.

Un Madriléin me tendit la main pour m’inviter à danser. J’étais plutôt maladroite mais je m’amusais comme une folle.

Il faisait terriblement chaud, alors on est sortie dans une petite cour où les gens discutaient et riaient fort.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s