Ce petit village

Lorsque j’avais quatre ans on est arrivé dans ce village un peu au hasard. Ma mère avait dit  »Palanzano ça me dit quelque chose allons voir s’il te plaît ! »

Et comme elle y était déjà allé plus jeune elle l’a vite reconnue, c’est toute émue qu’elle nous à dit  »Arrête toi, c’est dans ce village que vit ma famille italienne ». Ça faisait quoi 30 ans qu’elle n’était pas revenu ? Et on était ici par hasard.

Comme elle ne savait plus qu’elle était là maison de cette famille presque oublié on alla demander à un bar où vivaient les B. Ils nous ont immédiatement indiqué la route à suivre et ma mère a retrouvé sa famille.

C’est avec émotion et chaleur qu’on à été accueilli. Même si, ma mère appris le décès de son cousin avec qui elle était le plus proche. Quand à moi je découvrir de nouveaux cousin avec qui je m’amusais sans pouvoir me faire comprendre. L’italien à quatre ans je maitrisais pas trop, ce n’est toujours pas le cas d’ailleurs.

Depuis nous sommes allé les voir à chaque voyages en Italie que nous avons fait, ils sont toujours très accueillant et joyeux. Et très nombreux aussi, c’est un peu la maison familiale où l’été grands-parents, parents, enfants et petits-enfants s’y retrouve

Au repas ils nous servent des plats de pâtes gigantesque. Lorsque l’on fini notre assiette ils s’exclament :  »Ancora, Ancora  » et nous re-servent, pas question de régime ici on mange pas pour se nourrir mais par plaisir !

Je parle anglais avec mes cousins et parfois un peu en français puisqu’ils l’apprennent, le soir on se ballade dans le petit village, ils m’emmènent dans le petit bar me font découvrir le paysage c’est comme si je vivais une autre vie celle de ma mère lorsqu’elle avait quatorze ans.

En journée on nous propose de visiter d’autres endroit proches, le village, Parme, un lac, une expédition dans les bois pour rejoindre une chapelle ou des prières dites en italien sont faites. Si non on reste avec eux à la maison et c’est alors que l’on découvre Jeanne faire la bonne cuisine maison toute l’après-midi, cette délicieuse cuisine italienne. Si non on se munie de plusieurs bouteilles vide et on va chercher de l’eau à la fontaine. Ou encore on regarde Wolfran travailler dans son garage. Ou on admire tout simplement le paysage de ce petit village perché sur la hauteur des montagnes.

A venir recette familiale de pasta italienne !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s